Sentier Kakariki

Sentier Kakariki

Une belle randonnée au Parc de la Rivière Bleue, aux paysages diversifiés : chemin ocre du Sud, forêt dense, vues superbes sur la rivière bleue. Pas d’eau cette fois-ci. A privilégier en saison fraîche.

Type
Distance
Durée
Difficulté
Dénivelé
Randonnée
12,5 km
3h06
Modéré
+/- 700 m

COMMENT ACCÉDER AU POINT DE DÉPART ?

Direction le PPRB dont l’entrée se trouve à environ 45min de route de Nouméa en direction de Yaté (route RP3). Si vous venez de Nouméa, le plus simple est de prendre la voie express vers Boulari puis de continuer tout droit jusqu’au supermarché Casino de La Coulée : au rond-point prenez sur votre gauche direction Yaté. Quelques centaines de mètre plus loin, prenez encore à gauche au panneau. Une belle route sinueuse vous attend sur des km. Traversez le pont de la rivière des Pirogues et, après quelques km, tournez à gauche pour entrer dans le PPRB. Vous devrez payer à l’entrée (600F par personne à l’époque). Roulez prudemment, la piste est vraiment glissante. Garez-vous au parking du Pont Pérignon. C’est le départ.

Depuis le point de vue avant le pont Pérignon

LE SENTIER EN LUI-MÊME

Le sentier ne commence par au Pont Pérignon mais j’ai lancé mon GPS depuis. Il faut traverser le pont, aller tout droit et prendre à droite au panneau. Quelques centaines de mètres plus loin, on peut « couper » en prenant sur la gauche mais j’ai préféré suivre l’itinéraire classique et faire la grande boucle. Au panneau, prendre la piste qui monte sur votre gauche. On atteint assez rapidement un plateau qui permet d’admirer la forêt noyée. Pour cette fois c’est raté, il n’y a presque plus d’eau ! C’est d’ailleurs assez impressionnant de voir…euh, de ne plus voir le lac 🙂

Plus d’eau !
Mars ?

Le sentier monte tranquillement; la terre est bien ocre, la forêt bien verte, le contraste est toujours aussi saisissant. On suit presque certaines crètes ce qui permet d’avoir une belle vue sur la forêt noyé et tout le parc. Pas de difficulté particulière. Il fait légèrement chaud et un petit vent amène un peu de fraicheur. C’est la bonne saison pour faire ce sentier qui, pour le moment, est à découvert. Je déconseille en été (en saison chaude, pardon) par contre.

Pas en forme ce panneau 🙂

On arrive à la bifurcation du sentier des Nothofagus (qui suit donc en partie le sentier du Kakariki ou inversement). Le panneau indique 2h45 pour atteindre le pont Pérignon, ce qui me semble exagéré (ce sera le cas). On change de décor en entrant dans une belle forêt humide bien dense. On entame une bonne descente mais avec une pente très douce. Pas vu de Cagou par contre, snif. Lorsque l’on sort de la forêt, une belle descente bien raide nous attend : heureusement, des marches ont été creusées dans le sol. Prudence quand même avec la terre bien glissante du Sud.

On rejoint la route principal du parc qui longe le lac et on revient tranquillement au pont Pérignon. Une belle balade diversifiée dans un cadre toujours aussi magnifique malgré l’absence de l’eau.

LA VIDÉO

LE TRACÉ

Distance totale: 12652 m
Total time: 03:06:00
Télécharger

Attention, la randonnée, comme toutes activités « sportives » peut comporter des risques. Je vous recommande donc de bien planifier vos sorties et de juger de vos capacités en fonction du terrain rencontré. Malgré le maximum d’informations que je tente de donner sur ce blog, je ne pourrais pas être tenu responsable s’il vous arrive quelque chose; ma responsabilité ne pourra être engagée de quelque manière. Les informations sont valables à l’époque de l’article, renseignez-vous avant pour plus de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *