Rocher Mouirange

Rocher Mouirange

Grâce à une baisse importante des températures, je décide d’aller faire une petite randonnée dans le Sud. J’opte, pour cette reprise, pour une marche courte. Ce sera le rocher de Mouirange dont un ami m’avait parlé et dont j’ai trouvé la trace Gps sur le site Wikikoc. C’est parti !

Type
Distance
Durée
Difficulté
Dénivelé
Randonnée
8,2 km
2h55
Facile
+/- 1030m

COMMENT ACCÉDER AU POINT DE DÉPART ?

Le sentier se trouve sur la route de Yaté, environ 12km après le supermarché de La Coulée. Si vous venez de Nouméa, le plus simple est de prendre la voie express vers Boulari puis de continuer tout droit jusqu’au supermarché Casino : au rond-point prenez sur votre gauche direction Yaté. Quelques centaines de mètre plus loin, prenez encore à gauche au panneau pour le Parc de la Rivière Bleue. Après quelques km d’une route sinueuse, vous arrivez. Le parking se trouve juste après un virage, il est assez grand pour ne pas le rater 🙂

C’est le même départ que la rando du sentier des Cochons.

Le parking
Le départ

LE SENTIER EN LUI-MÊME

Le départ se fait quasiment en face du parking et commence par une montée sur un chemin de mine (enfin, ça y ressemble). Il fait 22° quand je commence la randonnée à 7h30 du matin, temps idéal 🙂 Avec les très grosses pluies de ces derniers jours, le sol est glissant, il faut faire attention. On entend le bruit de l’eau dans les cours d’eau, c’est agréable. Un arbre blanc tente de survivre dans un environnement…hostile (peut-être est-il déjà mort en fait ?) ! Le sentier monte jusqu’à une espèce de carrière aux multiples couleurs. Le sentier n’est plus balisé à cet endroit et il faut le chercher dans la végétation sur la droite. Heureusement, j’ai la carte de la NC sur Maps.me qui, lui, indique le tracé. Une fois retrouvé, il est suffisamment visible pour ne pas se tromper.

Bonne terre glissante !
Là, c’est indiqué 🙂
Couleurs
Le sentier est quelque part devant !

A quelques centaines de mètres du sommet, j’entends un bruit dans la végétation sur ma droite. Le vent souffle fort mais cela ne ressemble pas au bruit du vent. Je marche une dizaine de mètre et rebelotte mais cette fois sur ma gauche ! Hum, je ne suis pas tout seul !! Je m’avance encore un peu et me retourne : un petit cochon sauvage court de l’autre côté du sentier. Je continue le chemin qui monte et je tombe sur 2 autres cochons à quelques mètres d’intervalle. Je ne sais pas qui a le plus peur : eux ou moi 🙂

Arrivé en haut du rocher de Mouirange, le vent est violent et il est impossible de faire une pause. Néanmoins la vue est magnifique ! La forêt en bas, les montagnes au loin et Nouméa sur la droite. Les gros nuages sombres qui arrivent vers moi ne me plaisent pas : je n’ai pas du tout envie de faire le retour sous la pluie ! Je décide de repartir en prenant par le sentier des cochons. Ce sentier est très diversifié : après quelques centaines de mètres dans le maquis minier, on arrive dans une forêt assez dense : j’en profite pour courir un peu, histoire d’avancer plus vite. Il faut faire attention car le sol est glissant. Comme lors de la rando du sentier des Cochons, je vais un peu trop loin et je me retrouve « perdu ». Maps.Me indique que le chemin est tout droit mais on ne le voit pas. Pas de panique si cela vous arrive, en fait, il faut franchir le très petit cours d’eau (à sec) quelques mètres avant (il y a un fanion rouge). En sortie de forêt, le chemin suit une crête : la vue est magnifique. On rejoint facilement le grand chemin du départ. Là, il faut faire vraiment attention dans la descente car c’est de la bonne terre du Sud, bien glissante ! Ma voiture indique 29° vers 10h50 !

En haut
La forêt
Suivez la flèche
Passez à droite, cela sera plus simple

Au final, une belle balade. A ne pas faire par temps de pluie et peut-être pas tout seul comme moi (le sentier est très peu fréquenté). J’ai trouvé le tracé sur ce site : https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/rocher-mouirange-44459852

LA VIDÉO

LE TRACÉ

Distance totale: 8236 m
Total time: 02:54:08
Télécharger

Attention, la randonnée, comme toutes activités « sportives » peut comporter des risques. Je vous recommande donc de bien planifier vos sorties et de juger de vos capacités en fonction du terrain rencontré. Malgré le maximum d’informations que je tente de donner sur ce blog, je ne pourrais pas être tenu responsable s’il vous arrive quelque chose; ma responsabilité ne pourra être engagée de quelque manière. Les informations sont valables à l’époque de l’article, renseignez-vous avant pour plus de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *