Mont-Dore, côté corniche

Mont-Dore, côté corniche

LA randonnée autour de Nouméa : une ascension soutenue tout du long, une descente terrible pour les genoux mais un panorama incroyable au sommet ! Un must-do 🙂 A éviter en été car il n’y a pratiquement pas d’ombre sur tout le parcours.

Type
Distance
Durée
Difficulté
Dénivelé
Randonnée
8 km
3 h
Difficile
+/- 1400 m

COMMENT ACCÉDER AU POINT DE DÉPART ?

Direction le Mont-Dore ! Si vous venez de Nouméa, le plus simple est de prendre la voie express vers Boulari puis de continuer tout droit jusqu’au supermarché Casino de La Coulée : au rond-point avant le supermarché prenez sur votre droite direction le Mont-Dore. Après quelques km, vous dépasserez une église sur votre gauche; continuez tout droit. Roulez encore quelques km et soyez attentifs, un panneau vous indique le sentier à 300m sur votre gauche. Il y a une petite supérette juste avant de prendre sur la gauche. La route monte un peu et au croisement tournez à droite. Le départ du sentier est au bout de la route. Garez-vous sans gêner les habitants des maisons.

LE SENTIER EN LUI-MÊME

Le sentier est très bien balisé, impossible de se tromper. Je pars assez tard, il est 8h du matin et il fait déjà 23°. Vous commencez dans un sous-bois bien agréable. Cette partie est souvent humide, un tout petit filet d’eau coule sur votre droite. La montée commence vite via des marches aménagées. Un 1er terre-plein permet d’admirer la vue; je vous conseille de vous arrêter plutôt au 2ème qui offre un panorama plus intéressant. Une portion plate casse un peu la montée mais elle est de très courte durée ! On recommence à monter.

Le parking et début du sentier
A gauche 🙂
Les marches

Les marches aménagées permettent une montée plus facile. Des plaques en plastique dur permettent un meilleur grip car la terre est assez glissante, surtout à la descente. Après environ 2km de montée, vous arrivez sur un grand terre-plein qui permet de souffler un peu et offre une vue superbe. Il y a souvent beaucoup de vent juste avant. Vous êtes à la moitié du parcours 🙂

Les plaques en plastique
On monte toujours !
Il souffle toujours assez fort ici
Le grand terre-plein

On continue à monter ! Les vues sur la mer, la lagon et les montagnes du Sud se succèdent et sont vraiment magnifiques. Une petite descente avant d’entamer la dernière montée, assez rude. Tout d’un coup, le panorama qui s’offre à vous est « lunaire » ! La terre change complètement : couleur, grains…rien de comparable avec la terre des montées précédentes. Vous apercevez l’antenne au « loin »; le terrain est plat, ça fait du bien. Une dernière petite ascension avant d’arriver au point de vue. Là, c’est une claque ! La vue est époustouflante : le Sud à gauche, Nouméa à gauche, la mer… quel spectacle ! Tous vos efforts sont récompensés…mais le plus dur reste à faire, désolé : la descente ! Par le même chemin : ce que vous avez monté, il faut le descendre (sauf si vous descendez côté fontaine mais il vous faut une autre voiture à l’arrivée), et croyez-moi, c’est pas une partie de plaisir, si, comme moi, vous avez une tendinite récalcitrante au genou 🙁 Une vraie torture malgré genouillère et bâtons de marche; bref.

Lunaire !
L’antenne…enfin !
La vue d’en haut
Les montagnes du Sud

Je croise des gens qui montent; certaines filles sont bien rouges alors qu’elles ne sont qu’au tiers du sentier ! J’avoue ne pas comprendre les gens que je croise vers 10h30-11h en début de sentier ! Nous sommes en fin de saison fraîche mais il fait 28° !! Démarrer cette randonnée par cette température est vraiment de l’inconscience : à cette heure, il n’y a pas d’ombre et c’est donc plein cagna pendant toute l’ascension. Et il n’y a aucun point d’eau sur tout le parcours ! Ok, chacun a ses contraintes mais on ne fait pas cette rando à cette heure-là : on en sélectionne une autre ! En été, on part à 6h du matin -et encore, perso, je ne fais pas cette montée en été ! Dernier point : ne jamais faire cette rando sous la pluie ou après des pluies, c’est glissade assurée !

LA VIDÉO

LE TRACÉ

Mon application GPS s’est arrêtée dans la montée, et aussi dans la descente, c’est donc une trace incomplète que je vous livre ici. Il n’y a que la moitié du kilométrage total (8 en fait) et le temps n’est pas d’1h48 mais plutôt de 3h AR.

Distance totale: 3983 m
Total time: 01:48:44
Télécharger

Attention, la randonnée, comme toutes activités « sportives » peut comporter des risques. Je vous recommande donc de bien planifier vos sorties et de juger de vos capacités en fonction du terrain rencontré. Malgré le maximum d’informations que je tente de donner sur ce blog, je ne pourrais pas être tenu responsable s’il vous arrive quelque chose; ma responsabilité ne pourra être engagée de quelque manière. Les informations sont valables à l’époque de l’article, renseignez-vous avant pour plus de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *