GR1 : Muletiers – Tristaniopsis

GR1 : Muletiers – Tristaniopsis

Le GR1 du Sud est un must-do pour les randonneurs mais il se mérite sur les sections du Parc de la Rivière Bleue. Nous partons pour 3j de randonnée, du PPRB vers Dumbéa. Cette étape, facile, permet d’admirer une belle diversité de paysages, entre chemin de terre rouge, rivières et forêt.

Type
Distance
Durée
Difficulté
Dénivelé
Randonnée
20km
6h
Facile
+/- 742m

COMMENT ACCÉDER AU POINT DE DÉPART ?

Direction le PPRB dont l’entrée se trouve à environ 45min de route de Nouméa en direction de Yaté (route RP3). Si vous venez de Nouméa, le plus simple est de prendre la voie express vers Boulari puis de continuer tout droit jusqu’au supermarché Casino de La Coulée : au rond-point prenez sur votre gauche direction Yaté. Quelques centaines de mètre plus loin, prenez encore à gauche au panneau. Une belle route sinueuse vous attend sur des km. Traversez le pont de la rivière des Pirogues et, après quelques km, tournez à gauche pour entrer dans le PPRB. Vous devrez payer à l’entrée (600F par personne à l’époque). Roulez prudemment, la piste est vraiment glissante. Au rond-point, prenez sur la gauche (à droite, vous allez au pont Pérignon). Après quelques kilomètres, descendre vers la rivière (direction Aire de Pique-nique). C’est le point de départ de la randonnée.

PRÉPARATIFS

On ne part pas faire 3 étapes du GR1 comme on fait une randonnée à la journée. Avec 2 nuits en refuge, il faut porter ses affaires pour la nuit, un ou plusieurs rechanges, la nourriture, etc. Mon sac à dos avec 2L d’eau dans mon camelbag pesait 10kg tout juste, avec, entre autre : duvet, matelas, polaire, k-way, couverture de survie, trousse de toilettes/médoc, tongs, couteau suisse, gorilaPod, 1 caleçon et une paire de chaussettes de rechange (en laine mérinos, sans odeur), etc. J’ai pris 1,6kg de nourriture, ce qui était suffisant pour moi car je mange peu en rando (j’ai d’ailleurs perdu 2kg au final !). Léa prenant le réchaud, je n’en ai pas pris; elle avait aussi un filtre à eau (j’avais aussi le mien en cas de besoin). Les sacs de Léa et Greg pesaient plutôt vers les 13,5kg mais ils se sont rendu compte au final qu’ils avaient pris trop d’affaire et de nourriture.

LE SENTIER EN LUI-MÊME

Nous prenons le départ, Léa, Greg et moi, un peu avant le refuge des Muletiers. La première section jusqu’à la rivière est assez plate et glissante par endroits. Nous admirons la plaine de la rivière Blanche. Arrivés à la rivière, de gros nuages de pluie n’annoncent rien de bon mais finalement nous n’aurons pas de gouttes !

Le départ !
De gros nuages
Longue piste

Le chemin de terre rouge continue, monotone. Léa remarque l’indication qu’il faut tourner sur la gauche. Nous montons légèrement puis entrons dans une forêt bien sympa.

A gauche !!

Nous rejoignons la piste principale (qui est un parcours de vélo) et entamons une montée plus forte. Une bonne partie se fera en forêt, parfois sur un chemin très plat, parfois en montée avec de bonnes racines.

Nous faisons notre pause déjeuner près d’une rivière et en compagnie de mouches ! C’est quand même bien agréable de se poser après plusieurs kilomètres d’effort 🙂

Ça commence !
Quelques racines !
Des géants
Chemin facile

Nous repartons et traversons plusieurs rivières (est-ce la même ?) au niveau d’eau très bas. Il faut néanmoins faire attention : les rochers sont glissants et personne n’a envie de finir dans l’eau ! Après une dernière montée, nous entamons une belle descente bien glissante vers le pont Germain (plusieurs panneaux indiquent la même distance alors que nous avons marché, lol).

Prudence
Le pont Germain

Depuis le pont Germain jusqu’au refuge, le chemin est tranquille et nous prenons le chemin de la source. Quelques gouttes de pluie nous tombent dessus mais pas longtemps; ouf. Le refuge est très bien : 2 randonneurs sont là, très sympas. Nous allons remplir nos « gourdes » et nous laver dans la rivière quelques mètres plus loin : l’eau est glaciale !!!!! D’ailleurs il fera bien froid dans le refuge : je ne pensais pas qu’il allait faire froid et je n’ai pas pris de doudoune, juste une polaire : erreur ! Et j’ai pris mon duvet 15° : erreur aussi ! A cette époque de l’année, il faut prendre beaucoup plus bas ! Et dire que j’ai laissé chez moi mon duvet spécial froid qui pèse 30gr de moins que celui que j’ai ! Quel idiot…

LA VIDÉO

LE TRACÉ

Distance totale: 20714 m
Total time: 05:57:09
Télécharger

Attention, la randonnée, comme toutes activités « sportives » peut comporter des risques. Je vous recommande donc de bien planifier vos sorties et de juger de vos capacités en fonction du terrain rencontré. Malgré le maximum d’informations que je tente de donner sur ce blog, je ne pourrais pas être tenu responsable s’il vous arrive quelque chose; ma responsabilité ne pourra être engagée de quelque manière. Les informations sont valables à l’époque de l’article, renseignez-vous avant pour plus de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *