Aparté matériels

Aparté matériels

En ces temps difficiles (chaleur, humidité, tensions politiques…), les randonnées sont plus que déconseillées. Je vous laisse imaginer l’état de votre corps après 1h de marche par 30° et 90% d’humidité. C’est l’occasion de faire un article un peu différent en attendant la saison fraiche. Voici une liste de mes affaires quand je pars faire une marche de moins d’une journée.

Les chaussures
Vous allez glisser un jour sur la terre rouge, quelque soit la chaussure que vous portez. Par temps de pluie, c’est une patinoire et par temps sec, ça glisse aussi 🙂 Oubliez les chaussures en GoreTex, avec le climat, vos pieds vont mariner ! Exception : vous êtes en saison fraîche, il fait 20° et vous marchez sous la pluie. Perso, je n’aime pas les chaussures montantes. J’en ai eu de marques différentes et depuis quelque temps, je porte des Salomon : j’adore le système de serrage, super pratique et rapide. J’ai aussi des Merell mais pour la Nouvelle-Zélande 🙂

La casquette/chapeau
Indispensable !! Même en saison fraîche. Prenez une casquette légère et pas chère : elle va vite être sale avec la terre rouge de la NC.

La crème solaire
Prenez-en !! Protégez-vous même pendant la saison fraîche ou s’il y a des nuages : les UV les traversent. Et ils ne pardonnent pas : être rouge comme une écrevisse le lundi au bureau fera rire vos collègues mais pas votre dermato.

L’eau
Je ne suis pas un gros buveur; j’ai rarement très soif. En général, je prends entre 0.5 et 1L d’eau, ce qui est très peu (ok, pas assez); parfois plus quand je prends mon CamelBag. Néanmoins, il ne faut pas me prendre en exemple et il vaut mieux avoir trop d’eau que pas assez. Astuce : prévoyez de l’eau fraîche dans une glacière dans le coffre de la voiture pour l’arrivée 🙂
Certaines personnes boivent l’eau des rivières en pensant qu’elle est potable. Perso, je connais des gens qui l’ont fait et qui ont été malades par la suite. Je préfère nettement filtrer l’eau ! J’ai un système ultra léger de marque Sawyer.

Les bâtons de marche
Si la rando est tranquille, je les laisse (en général) mais dès que cela monte, je les prends. Outre qu’ils « allègent » le poids (disons qu’il est mieux réparti entre votre dos, vos genoux, vos épaules et vos bras), ils permettent aussi de se stabiliser…et d’éviter de tomber (pas à tous les coups, mes fesses s’en souviennent encore). J’ai commencé à en utiliser sur une randonnée en Nouvelle-Zélande et depuis, je ne m’en lasse pas. J’en ai 2 paires et j’utilise celle achetée chez D4 (pas chère, robuste), l’autre étant réservée pour les treks de plusieurs jours en cherchant le poids minimum.

Le GPS
Je ne pars jamais sans mon téléphone mobile, même si la zone de marche n’est pas couverte par le réseau. J’ai l’application MapsMe qui permet de télécharger les cartes pour les consulter hors ligne. Cela permet de bien se repérer. J’utilise aussi des trackers de sentier qui, si vous vous éloignez du tracé préalablement chargé, émettent un petit bip sonore; bien pratique ! J’enregistre mes tracés sur A-GPS Tracker, Geo Tracker et, plus récemment, sur Track My Trails, petit appli super légère et très performante (elle ne fait que le suivi mais elle le fait bien !).

Les vêtements
J’ai un peu de tout en t-shirt : coton, Mérinos, synthétique. Je prends en fonction de la météo et du parcours. Pas très envie de salir un t-shirt Mérinos avec de la terre rouge si je sens que le parcours sera glissant 🙂
En fonction de la météo, je prends une veste type k-way, ultra légère.

Les sacs
J’ai plusieurs sacs à dos : du 10L (D4) au 50L (Osprey). Bon, je ne prends jamais mon 50L pour une rando d’une journée ! Pour de très courtes marches, j’aime prendre le sac de 10L pliable de D4, il ne pèse de quelques grammes ! Certes, il n’y a aucun compartiment mais je peux mettre une petite bouteille d’eau, un sandwich, ma crème solaire; cela me suffit. Pour des marches plus importantes, je prends souvent un sac à compartiments (un vieux Adidas que je n’ai pas peur de salir) : je peux y mettre, par exemple, une serviette de bain, un appareil photo hybride et un trépied. J’ai 2 trépieds: un Joby et un Rollei, tous les 2 très légers. Je prends l’un des 2 si je dois faire des photos de cascade ou de rivière en pose longue.

La nourriture
Niveau bouffe, c’est du basique : sandwich (jamais de conserve, style thon en sauce : trop galère à nettoyer et pas génial pour un végétarien :)) et barre de céréales/fruit sec…Je range mes déchets dans le sac. Je ne prends jamais une gamelle, trop lourde.

Autre
Je ne prends jamais une couverture de survie, c’est sans doute un tort. Ni de lampe frontale si je randonne le jour (qui randonne la nuit en NC ??). Au pire, j’ai la lampe de mon téléphone portable.
Je pars toujours avec du papier toilette, indispensable !!

Aparté sur le climat
Même si cela parait évident, il faut encore le rappeler à certain(e)s…ne randonnez pas par 30° !! Si vous avez lu mon article sur l’ascension du Mont-Dore, vous savez que j’ai vu des personnes démarrer la montée à 11h30 !! Et par 30°. C’est totalement irresponsable. Le climat ne pardonne pas en Nouvelle-Calédonie et l’insolation est vite arrivée. Si vous avez vraiment envie de marcher, choisissez une marche courte sous un couvert végétal ou avec une rivière à proximité (par exemple le sentier des japonais, même s’il est très à découvert il y a la rivière partout). Vous pourrez alors vous rafraîchir dans l’eau.
Soyons clair : à moins de partir à 6h30 du matin, je déconseille aussi les Marmites, même s’il y a de l’eau : entre 1h30 et 2h de marche; un plateau avant d’arriver, qui, s’il n’y a pas de vent, est une fournaise (et s’il y a du vent chaud, c’est pas mieux !). Le retour est plus simple car il est plus en descente.

2 commentaires

Votre site donne envie de faire toutes ces superbes randonnées. Je cherche des personnes pour partager cet hobby. Pourquoi pas me joindre à vous? Pour plus de détails par mail. Merci et bonne journée

Bonjour, merci pour votre retour. Je fais souvent des randos sur un coup de tête, en fonction de la météo et de ma motivation; donc je ne suis jamais certain de partir vraiment même quand j’ai l’idée de sortir 🙂 On se contacte par mail pour en discuter. Bonne journée

Répondre à Jackie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.